Dans le film "2012", les milliardaires qui s'étaient payés un ticket pour les " arches de Noé " étaient avertis via leur smartphone de l'imminence de la catastrophe et rappliquaient en vitesse vers les montagnes de Chine laissant le reste de la population à son triste sort.

iphonealerte

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Et bien, croyez le ou non mais un système d'alerte similaire a été mis en place par l'administration Obama et depuis le 14 juin les possesseurs d'un I phone 5 ou 4 S ont commencé à recevoir un logiciel de mise à jour incluant des alertes d'urgence.

Il s'agit d'une solution qui consiste en 3 types de notifications installées par défaut lors de la mise à jour. Les 2 premières, "AMBER" et "alertes d'urgence " concernent  les disparitions d'enfants, les phénomènes naturels et ceux liés à l'activité humaine. Elles peuvent être désactivées à partir du panneau de notification.

Ce n'est pas le cas de l'alerte présidentielle qui émane directement de l'exécutif américain. Pour une raison inconnue, le président Obama s'est donc réservé un accès privilégié sur les derniers I Phones. Alors que les messages d'alerte émanant des agences gouvernementales peuvent être désactivés, ce ne sera pas le cas de ceux du bureau de la présidence.

Alors que le changement climatique s'intensifie, on se rend compte que la mode du "Preparadness" (survivalisme) ne concerne pas seulement une partie de la population mais que l'administration américaine est également impliquée jusqu'à son plus haut niveau dans la gestion des risques catastrophiques. Il est juste dommage que son  action de prévention soit limitée aux propriétaires d'I Phones de dernière génération.

Source : chroniques de roschach

 

 

iconeshop    facebook-icon        twitter-icon      icone-mail2     youtube-icon8