Max Keiser, célèbre journaliste de la chaîne britannique BBC et producteur de films documentaires d’origine écossaise, a annoncé dimanche 3 août le refus de poursuivre son émission.

 

téléchargement

 

« La raison pour laquelle j’ai quitté l’émission de la BBC : je recevais des ordres stricts m’interdisant de mentionner Israël dans n’importe quel contexte. C’est ce genre de censure qui mène à l’horreur de Gaza » a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Le journaliste Britannique n’a visiblement peur de rien puisqu’il est d’ailleurs connu pour avoir volontairement fait chuter l’action de la firme Coca-Cola, à l’aide d’un fond spéculatif.

Censurés pour avoir dévoilé la vérité et le génocide palestinien : de plus en plus de journalistes sont victimes de pressions constantes de la part des médias occidentaux.

Outre Max Keiser, la journaliste et reporter de CNN Diana Magnay avait partagé son dégoût sur son compte Twitter en observant des israéliens contempler les bombardements depuis une colline à Gaza. Sa réaction n’a pas été du goût de la chaîne qui a décidé de la muter à Moscou.

En Espagne également, Yolanda Alvarez, correspondante à Jérusalem, a été injustement accusée par l’ambassade israélienne à Madrid qui l’a qualifié de « pro-Hamas », simplement parce qu’elle montrait les horreurs à Gaza : des photos des victimes palestiniennes.

E&R

Max Keiser : Le système est mort - La fin des banques 

 

Max Keiser : Pourquoi les banquiers de Wall Street sont-ils aussi inhumains ? Max Keiser peut te répondre.

 

Max Keiser : La France dans le goufre est insolvable, François Hollande pire président (sous titres anglais)