Le vice-ministre iranien des AE confirme des contacts avec Washington sur la lutte contre l'EI

 

Iran-Israel-image

 

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian a lancé une sévère mise en garde aux Etats-Unis, affirmant que si les Etats-Unis et la coalition internationale tentaient de renverser le président syrien Bachar al Assad, Israël serait attaqué, rapporte l'agence Associated Press.

Un haut responsable iranien a confirmé à des médias locaux que son pays et les Etats-Unis ont échangé des messages concernant la lutte contre les organisations djihadistes de la région.

 

Ce n'est pas la première fois que ce haut responsable de la diplomatie de la République islamique émet un tel avertissement. En septembre, Abdollahian avait affirmé que des raids aériens en Syrie auraient pour conséquence une attaque contre l'Etat hébreu par "certains groupes et organisations qui se sont constitués durant les deux ou trois dernières années".

 

Ces déclarations sont considérées comme une menace à peine voilée du régime des ayatollahs d'anéantir Israël. Il y a une semaine, à l'occasion du pèlerinage du Hajj à La Mecque, le Guide suprême de la Révolution, Ali Khamenei, appelait à l'unité des Musulmans pour la destruction d'Israël.

L'Iran publie régulièrement des annonces dans ce sens.

La semaine dernière, une mystérieuse explosion a endommagé le site nucléaire de Parchin, près de Téhéran dont l'accès est toujours interdit aux inspecteurs de l'AIEA.

 

Concernant la lutte contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak, Abdollahian a confirmé les contacts entre son pays et les Etats-Unis.

 

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a fait marche arrière le mois dernier sur sa position autour de la participation de l'Iran à se joindre à la coalition lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique, ayant refusé dans un premier temps d'Inviter Téhéran à une réunion de la coalition tout en se déclarant ouvert à une coopération militaire.

 

Israël a lancé il y a quelques jours par l'intervention du Premier ministre Benyamin Netanyahou à l'ONU que l'Iran poursuivait son programme nucléaire en vue d'acquérir la bombe atomique . "C'est ce qu'ils tentent de faire. C'est le but de leur programme: produire des bombes", avait déclaré le chef du gouvernement israélien.

I24news