Ce serait presque drôle si ce n’était pas si désespérant, inquiétant, tragique même. Les relations de Facebook avec la CIA sont de plus en plus connues. On peut donc comprendre que la critique d’un Barack Obama devient très dangereux. Est-ce notre cas ?

 

cia_facebook

 

La CIA, le Département d’Etat et Facebook violent donc le 1er amendement de la Constitution américaine en interdisant la liberté d’expression. C’est comme si des représentants de la justice refusent d’appliquer les lois qu’ils sont censés défendre, c’est tout de même assez incroyable.

Allainjules