J'en ai vu des vidéos surprenantes mais celle-ci dépasse tout entendement. Dans le cadre du projet MK Ultra, qui n'a jamais réellement été arrêté mais qui a simplement était redéployé dans une autre agence (nouveau crédits, nouveau nom), le gouvernement américain utiliserait depuis des décennies le contrôle mental ciblé par micro-ondes sur sa propre population. Cet épisode de Conspiracy Theory, quoique monté en épingle à la sauce hollywoodienne, démontre avec des éléments probants que cette conspiration d'état est toujours d'actualité. 

 

64489530_p

 

L'ancien agent de la CIA Mark Philips indique par exemple que cette technologie peut pointer à la fois une large population mais aussi des personnes en particulier (ce qui demeure un grand mystère car une personne se trouvant juste à côté ne sentira aucun symptôme), qu'elle permet d'induire des voix ou pensées mais aussi provoquer des douleurs et des modifications du comportement. Le docteur Robert Duncan, en charge de ce sous programme de MK-Ultra indique: "J'ai donné du pouvoir au côté obscur avec une partie de mon travail". 

Il ne travaille désormais plus sur cette technologie et se rend compte qu'il a contribué à développer une arme de contrôle de masse redoutable, une arme qui a été pompeusement nommée "La voix de Dieu", rien que ça...Il confirme que les commanditaires de cette technologie sont des dirigeants de l'ombre, les même d'une administration à une autre. On apprend également que cette technologie a été utilisée en Irak (comme l'arme laser et autres armes à énergie dirigée. Observez la magistrale langue de bois de Rumsfeld à la fin de la vidéo. Voir également les armes de contrôle mental en Irak).


Les tours GWEN (Ground-Wave Emergency Network) étaient prévues pour faciliter les communications militaires avant, pendant et après une guerre nucléaire durant la période de la guerre froide. Officiellement, le projet a été arrêté dans les années 90, officieusement, il serait toujours utilisé mais pas du tout pour l'usage d'origine. Ce serait donc ces tours réparties à travers le territoire américain qui permettraient d'envoyer des ondes à environ 300 kilomètres à la ronde afin de cibler sélectivement de nombreux américains.


 

FawkesNews