Le vaccin contre la grippe saisonnière a une efficacité très modeste cette année, selon l'évaluation des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains publiée le 15 janvier.

vaccin alu2

Les 2/3 (68%) des virus d'influenza A (H3N2) circulant aux États-Unis jusqu’à maintenant ont subi des mutations ou des fragmentations et diffèrent ainsi des composantes du vaccin.

Le vaccin réduirait de 26% le risque de grippe nécessitant des soins médicaux chez les enfants de 6 mois à 17 ans, de 12 % chez les 18 à 49 ans et de 14 % chez les 50 ans et plus.

L'analyse de l'efficacité n'est pas encore finalisée au Canada mais il semble qu'elle serait bien inférieure car environ 98% des virus ne correspondraient pas au vaccin, indique Danuta Skowronski du British Columbia Centre for Disease Control. L'efficacité serait de très modeste à nulle.