Un jeune cuisinier de Mossoul a visiblement entendu l’appel des forces irakiennes : il a préparé un repas corsé pour les militants de DAESH ! Bilan : 45 morts et une centaine de militants à l’hôpital, dont plusieurs dizaines dans un état grave…

daesh-poisonned-642x361

Un jeune homme de Mossoul a injecté du poison dans le repas des terroristes et a réussi à en tuer 45. Une centaine d’autres ont été emmenés à l’hôpital, où certains se trouvent dans un état grave.

L’incident s’est produit dans le district de Wadi Hajar, dans le sud de Mossoul, où des groupes de résistants issus du peuple ont récemment uni leurs forces pour rendre la monnaie de leur pièce aux takfiristes et aux atrocités commises par ces derniers.

Le nord et l’ouest de l’Irak sont en proie à une violence constante depuis les conquêtes réalisées par DAESH en Irak en juin 2014. Les soldats de l’armée et des volontaires ont uni leurs forces pour tenter de reprendre les régions sous contrôle takfiriste en menant des opérations conjointes.

Le groupe takfiriste s’était emparé de Mossoul avant de prendre plusieurs zones majoritairement sunnites du pays arabe. Ils ont depuis lors commis de nombreux actes de violence atroces à l’encontre de toutes les communautés d’Irak, qu’elles soient chiites, sunnites, kurdes, chrétiennes ou autres.

Une scène culte de La folie des grandeurs nous revient en mémoire, à 01h06m11s…