Deux Youtubeurs néerlandais ont dissimulé une Bible sous la couverture d’un Coran, et sont allés en lire les passages les plus affreux à des passants dans la rue…

 

648x415_capture-ecran-video-youtube-dit-is-normaal-montrant-reaction-passants-lecture-passage-bible

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les passages choisis : « Si vous ne m’écoutez pas et ne mettez pas tous ces commandements en pratique, (…) Vous mangerez la chair de vos fils, vous mangerez la chair de vos filles » (Lévitique 26 : 33-35). « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme » (1 Timothée 2:12). « Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort » (Lévitique 20:13).

Ils ont ensuite demandé aux passants ce qu’ils pensaient de ce qu’ils venaient d’entendre. « Comment quelqu’un peut-il croire ça ? ! Ce n’est pas possible pour moi », a répondu une femme. « Si on a été élevé avec ce livre et ce genre de phrases, cela influence la façon dont on pense », a jugé un autre passant. « Pour moi, on dirait qu’ils veulent vous forcer à croire ce en quoi ils croient », a indiqué une troisième.

Des préjugés « inconscients »

Ils ont ensuite demandé aux passants quelle était selon eux la plus grande différence entre le Coran et la Bible. Un homme interrogé a alors expliqué que, d’après ce qu’il venait d’entendre, le livre saint des musulmans était beaucoup plus agressif.

On imagine donc bien leur surprise lorsque Sacha Harland et Alexander Spoor leur ont révélé la supercherie : la plupart ne s’imaginaient pas qu’il puisse y avoir des écrits aussi violents dans l’Ancien Testament. « Bien sûr, j’ai entendu des histoires venant de la Bible quand j’étais petite, et je suis allée dans une école catholique, mais je n’imaginais vraiment pas que cela pouvait y être écrit », a réagi l’une des passantes. « Ce sont des préjugés. J’essaie de ne pas en avoir, mais visiblement ce n’est pas le cas. C’est inconscient », a renchéri un autre.

Oeildafrique