C’est un drôle de « président de l’Assemblée des musulmans de Corse » qui est apparu dans le Soir 3 dimanche soir pour réagir aux incidents des derniers jours en Corse. Il s’appelle Rachid Birbach et son parcours est pour le moins étonnant, rapporte Arrêt sur Images.

arton36940-d09a0

 

Sur France 3, Rachid Birbach a ainsi expliqué que « les musulmans de Corse vivent vraiment en harmonie avec les Corses, il n’y a aucun problème, je peux le confirmer », avant d’expliquer de manière confuse d’où pouvaient venir selon lui les problèmes des derniers jours, puis de conclure sur les méfaits, selon lui, du Conseil français du culte musulman (CFCM) et de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), « responsables de tout ce que la communauté musulmane est en train de vivre ». [...]

Rachid Birbach serait-il un imposteur ? Son parcours, retracé par Arrêt sur Images, ne lui donne en tout cas guère de crédit en tant que représentant des Corses musulmans : en 2013, il organisait à Auxerre, en tant qu’imam de la ville, une « “conférence d’amitié judéo-musulmane” en présence notamment du président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier », rappelle ASI. Problème : l’association Avicenne, gérant une mosquée d’Auxerre,expliquait en août 2014 que « M. Birbach n’est pas notre imam ni l’imam d’aucune mosquée à Auxerre ». [...]

Dans ses différentes interventions médiatiques, Rachid Birbach a souvent repris à son compte les arguments des communicants israéliens comme celui selon lequel le Hamas, à Gaza, se sert de civils palestiniens comme « boucliers humains ».

 

Lire l’intégralité de l’article sur liberation.fr

 

L’interview de Rachid Birbach par France 3 :

 

 

 

La vie trépidante de Rachid Birbach en quelques clichés :