C’est officiel, 2015 a été une année terrible pour les marchés actions. Le dernier jour de l’année, le Dow Jones Industrial Average avait encore reculé de 178 points, et dans l’ensemble ce fut la pire année pour le Dow Jones depuis 2008. Mais bien sûr, l’indice Dow Jones était loin d’être seul dans ce cas. Le S&P 500, l’indice Russell 2000 et le Dow transport ont également tous vécu leur pire année depuis 2008.

 

N’est-il pas amusant de constater que ces phénomènes semblent se reproduire tous les sept ans ? Mais par rapport à d’autres investissements, les marchés actions ont tout de même vécu une année relativement bonne. En 2015, les obligations à haut rendement(à haut risque)le pétrole et les matières premières se sont tous effondrés violemment, tout comme ils l’avaient fait juste avant le grand krach financier de 2008. Selon CNN, près de 70 % de l’ensemble des investisseurs ont perdu de l’argent en 2015, et les choses se déroulent comme prévu pour davantage de chaos financier en 2016.

Globalement, lors des 12 derniers mois, nous avons vu des secousses financières comme nous n’en n’avons pas connu depuis la dernière grande crise financière. Au cours du mois d’août, les marchés financiers dans le monde entier ont commencé à partir en vrille, et à un moment, environ 11.000 milliards de dollars de richesse financière ont purement et simplement disparu à l’échelle mondiale selon l’auteur Jonathan Cahn.

Depuis ce temps, le cours des actions américaines ont rebondi un peu, mais elles ont encore fini dans le rouge pour l’année. D’autres marchés mondiaux étaient tout aussi mal chanceux. Certains grands indices ont fini en baisse de 20 % voire plus en 2015, et les valeurs européennes viennent de vivre leur second pire mois de décembre de l’histoire.

Honnêtement, je ne comprends pas ceux qui racontent que “rien ne se passe”. Les chiffres nous montrent clairement que la crise financière mondiale a commencé en 2015, et elle menace de s’accélérer rapidement alors que nous nous profilons vers 2016.( Dès le premier de cotation des marchés en 2016, le cac a clôturé à -2,47 % Lundi 04 Janvier 2015 et les Bourses chinoises ont fermé après une chute de 7%)

En fait, il y a beaucoup de gens qui seraient vraiment heureux si “rien” n’était arrivé au cours des 12 derniers mois. Par exemple, il y a cinq chefs d’entreprise qui sont devenus très malheureux en ayant perdu collectivement 20 milliards de dollars en 2015

 

warren-buffett 

 

Cinq Pdg de sociétés composant l’indice Russell 1000, incluant Nicholas Woodman du fabricant d’appareils photo GoPro (GPRO), Sheldon Adelson exploitant du casino “Las Vegas Sands” (LVS) et même le célèbre investisseur Warren Buffett de la société d’investissement Berkshire Hathaway (BRKA), ont perdu plus d’argent sur les actions de leurs entreprises que tous les autres Pdg cette année, selon une analyse de USA TODAY reposant sur des données de S&P Capital IQ.

Ces cinq dirigeants ont subi une énorme perte collective de 20 milliards de dollars sur les actions de leurs entreprises en 2015. Chacun de ces PDG a perdu 1 milliard de dollars ou plus – sur la base du nombre moyen d’actions qu’ils détenaient cette année.

Le grand perdant de ce groupe a été Warren Buffett.

Il a perdu une énorme somme de 7,8 milliards de dollars en 2015.

Pensez-vous que il estime que “rien ne s’est passé” l’année dernière ?

Et si “rien ne se passe”, alors pourquoi les hedge funds “tombent comme des mouches” en ce moment ? Ce qui suit provient de Zero Hedge

Il y a 2 jours, nous avions noté que les hedge funds tombaient maintenant comme des mouches dans une année où laquelle accroître un rendement supérieur était devenu pratiquement impossible pour la majorité largement surpayé des 2 ou 20 investissements spéculatifs (L’effet de levier n’a plus la certitude qu’il avait lorsque la Fed injectait des milliers de milliards dans les marchés financiers). Doug Hirsh, a attendu le 30 décembre 2015 pour fermer Seneca Capital Investments, pourtant vieux de 20 ans, et ses 500 millions en portefeuille.

Et dans les dernières 24 heures, un autre hedge funds très important s’est effondré. SAB Capital, qui gérait plus d’un milliard de dollars, est en train de fermer, après d’énormes pertes cette année. En voici plus deZero Hedge

La question n’était pas purement rhétorique, car quelques heures plus tard, Bloomberg avait répondu quand il avait signalé que le dernier hedge funds qui venait de tomber était un autre emblème du secteur, à savoir celui de l’investisseur à long terme: Scott Bommer fondateur de SAB Capital, qui gérait il y a encore un an 1,1 milliard de dollars et qui, après 17 ans de gestion d’avoirs et après avoir chuté d’environ 11% durant les huit premiers mois de 2015, a décidé de rembourser l’intégralité des clients, et de transformer le hedge funds en une société de gestion de patrimoine.

Sur l’ensemble, 674 hedge funds ont fermé au cours des neuf premiers mois de l’année 2015, et le nombre définitif pour 2015 sera effectivement beaucoup plus élevé parce que le taux de fermetures s’accélère à mesure que nous nous rapprochons de la fin de cette année civile. Lorsque les chiffres définitifs tomberont, je ne serais pas surpris d’entendre que 1000 hedge funds avaient fermé leurs portes en 2015.

Pendant ce temps-là, le contexte économique continue de se détériorer.

Les bénéfices des entreprises sont en baisse constantele ratio d’obligations en difficultés vient d’atteindre son plus haut niveau depuis Septembre 2009, et le taux de défaillance des entreprises a augmenté à son plus haut niveau depuis la dernière récession.

Et cette semaine, nous avons vu un grands nombre de nouveaux chiffres indiquant que l’économie américaine ralentit beaucoup plus rapidement que prévu.

La première grosse surprise est venu de l’indice manufacturier de la Fed de Dallas

L’indice d’activité manufacturière régionale de la Fed de Dallas pour le mois de décembre 2015 est ressorti à -20,1, contre un consensus de place logé à -6 et un niveau de -4,9 pour le mois de novembre. L’indice de décembre ressort donc très fortement négatif, indiquant une vive contraction de l’activité, contraction nettement plus conséquente que ne le prévoyaient les économistes.

La seconde grosse surprise est venue de l’indice PMI de chicago qui a chuté à son plus bas niveau depuis 2009

midwest-flop-chicago-pmi-signals-contraction 

 

L’activité économique dans la région de Chicago s’est contractée au rythme le plus rapide enregistré depuis six ans, contrairement aux attentes des économistes, selon les conclusions de l’enquête mensuelle auprès des directeurs d’achat rendue publique jeudi.

L’indice a chuté à 42,9 contre 48,7 au mois de Novembre. Les économistes avaient pourtant prévu qu’il augmenterait de 1,3 point à 50 pour le mois de Décembre. L’indice ayant passé une grande partie de l’année sous le seuil des 50 évoquant une contraction.

Concernant les carnets de commandes, nous assistons au plus fort ralentissement pour un mois de Décembre avec une baisse 17,2 points à 29,4. C’est le seuil le plus bas depuis mai 2009 marquant par la même occasion son 11ème mois de contraction d’affilée. La dernière fois qu’une telle chute avait été enregistrée, c’était en 1951.

Les nouvelles commandes ont également atteint leur plus bas niveau depuis mai 2009.

Toutes ces très mauvaises nouvelles indiquent clairement un net ralentissement de l’activité économique.

Lorsque les chiffres définitifs du quatrième trimestre tomberont d’ici quelques mois, je crois qu’ils montreront que l’économie américaine était déjà officiellement entré récession à cette période.

En réalité, de profondes récessions ont déjà commencé pour certaines des plus grandes économies au monde. Par exemple, j’ai récemment écrit sur ​​les problèmes profonds que le Canada rencontrent actuellement, et les choses vont déjà tellement mal au Brésil que Goldman Sachs nomme leur crise comme étant “une profonde dépression”.

Beaucoup de gens semblent penser que depuis que j’ai ouvert ce site Web nommé “Le Blog de ​​l’effondrement économique”, je souhaite voir tout s’effondrer. Mais ce n’est pas vrai du tout. J’aime mon pays, j’aime ma vie, et je serais extrêmement heureux de passer 2016 tranquillement ici dans les montagnes avec ma merveilleuse épouse.

Malheureusement, depuis des décennies, nous avons pris des décisions incroyablement idiotes en tant que société, et les conséquences de ces décisions sont en train de nous rattraper et de façon importante.

Jonathan Cahn aime à dire qu'”une grande secousse arrive”, et je suis sur la même longueur d’onde que lui.

En réalité, je pense qu’elle va arriver beaucoup plus rapidement que ce que la plupart des gens croient.

Alors bouclez votre ceinture, parce que je crois que 2016 ne sera pas une promenade tranquille.

Source : theeconomiccollapseblog

europecarte