Barack Obama a récemment déclaré que “celui qui prétend que l’économie américaine est en déclin est un menteur”

Eh bien, si l’économie est en si grande forme, pourquoi les principaux détaillants ferment des centaines de magasins dans tout le pays ? Le mois dernier, j’avais écrit surl’apocalypse du commerce de détail qui balaie la nation, mais depuis, la situation s’est encore aggravée. La fermeture des magasins est devenue la “nouvelle tendance” dans le monde du commerce de détail, et les panneaux affichant “espace disponible” sur les fenêtres des centres commerciaux fleurissent partout aux États-Unis. Barack Obama peut continuer à s’époumoner à répéter que​ la classe moyenne peut faire tout ce qu’elle désire, mais les chiffres publiés par les détaillants racontent une histoire totalement différente.

Plus tôt aujourd’hui, Eddie Lampert, le président de Sears a adressé une lettre aux actionnaires qui était remplie de toutes sortes de mauvaises nouvelles. Dans cette lettre, il a blâmé les horribles résultats que Sears a connu ces derniers temps du fait de «profonds bouleversements» dans les dépenses de consommation

 

 

sears_lampert 

 

Dans une lettre adressée aux actionnaires jeudi, Eddie Lampert, le président de Sears a déclaré que l’impact des «profonds bouleversements» dans les dépenses de consommation s’était étendu aux détaillants dans la dernière année “qui avaient pourtant pris leurs précautions pour se mettre relativement à l’abri de ce type de bouleversement.”

“Walmart, Nordstrom, Macy, Staples, Whole Foods et bien d’autres ont ressenti l’impact des bouleversements dû à la concurrence en ligne et à de nouveaux modèles économiques”.

Et c’est tout à fait vrai – les résultats de Sears sont désastreux, mais elle est loin d’être la seule.

 

 

Voici 13 grands détaillants qui ferment leurs magasins…

# 1 – Sears a perdu 580 millions de dollars au quatrième trimestre de 2015, et ils ont prévu de fermer au moins 50 autres “magasins non rentables” à la fin de cette année.

# 2 – On rapporte que Sports Authority sera mise en faillite en Mars. Certains médias ont indiqué que près de 200 magasins pourraient fermer, mais à l’heure actuelle on ne sait toujours pas combien de leurs 450 magasins seront en mesure de rester ouvert.

# 3 – Pendant des décennies, Kohl s’était développée de manière agressive, mais maintenant elle prévoit la fermeture de 18 magasins en 2016.

# 4 – Target vient de fermer de 13 magasins aux États-Unis.

# 5 – Best Buy a fermé 30 magasins l’année dernière mais il se raconte que plus de magasins sont susceptibles de fermer dans les mois à venir.

# 6 – Office Depot prévoit de fermer un total de 400 magasins d’ ici la fin de l’année 2016.

La liste suivante provient de l’un de mes articles précédents…

# 7 – Wal-Mart ferme 269 magasins , dont 154 aux États-Unis.

# 8 – K-Mart va fermer plus de deux douzaines de magasins au cours des prochains mois.

# 9 – JC Penney va fermer définitivement 47 autres magasins après avoir déjà fermé un total de 40 magasins en 2015.

# 10 – Macy’s  a décidé qu’il devait fermer 36 magasins et licencier environ 2.500 employés.

# 11 – Gap est en train de fermer 175 magasins en Amérique du Nord.

# 12 – Aeropostale est en train de fermer 84 magasins partout en Amérique.

# 13 – L’entreprise Finish Line vient d’annoncer que 150 magasins vont fermer au cours des prochaines années.

Ces fermetures de magasins peuvent être particulièrement cruelles pour les petites villes. Il suffit de considérer l’impact que la fermeture de WalMart a eu sur la petite ville d’Oriental en Caroline du Nord

graffititncwalmart.jpg 

 

L’épicerie de la ville d’Oriental en Caroline du Nord, un point de vente local depuis 44 ans, a fermé ses portes en Octobre après qu’un magasin WalMart ait ouvert ses portes il y a moins de deux ans. Maintenant à savoir trois mois plus tard – et moins de deux ans après que WalMart soit arrivé – le géant de la distribution plie bagage à son tour, laissant la petite localité sans épicerie et sans pharmacie .

Bien que les magasins mom-and-pop aient régulièrement disparu à travers le paysage américain au cours des trois dernières décennies alors que de supers chaînes de distribution s’étendaient toujours plus, il restait toujours au moins un WalMart pour les remplacer. Mais maintenant, les magasins WalMart disparaissent aussi.

Bien sûr, il y a de nombreux facteurs en cours qui participent à cette apocalypse du commerce de détail. La concurrence des détaillants en ligne est de plus en plus exacerbée, et les habitudes de dépenses des consommateurs sont en train de changer rapidement.

La classe moyenne aux Etats-Unis décline, et les dépenses ne sont plus au niveau où elles avaient l’habitude d’être.

Et maintenant que nous sommes entrés dans une nouvelle récession économique, de nombreux détaillants constatent que certaines communautés locales ne peuvent plus soutenir leurs magasins. Ce qui suit provient de CNBC

Bien que le passage aux achats en ligne est sans aucun doute joué un rôle dans la baisse du trafic dans les centres commerciaux, l’évolution de la situation économique a plus d’impact que la progression d’Amazon. L’évolution démographique dans une ville est une autre raison qui fasse qu’un centre commercial ait des difficultés ou puisse fermer – par exemple, si des licenciements massifs ont lieu pour une raison économique notamment dans l’industrie alors les gens se déplacent plus loin pour trouver un emploi.

“Jesse Tron, porte – parole de l’association commerciale sectorielle internationale des centres commerciaux(ICSC), avait déclaré sur CNBC l’an dernier: “Il est difficile de maintenir de grands centres commerciaux dans les zones suburbaines où les gens ont déjà du mal à rembourser leur hypothèque.”

Pour que la classe moyenne puisse se développer, nous avons besoin de bons emplois bien rémunérés pour la classe moyenne. Malheureusement, notre économie a détruit ces types d’emplois assez rapidement. Par exemple, Halliburton vient d’ annoncer qu’il supprime 5000 emplois supplémentaires après s’être débarrassé de 4.000 salariés à la fin de l’ année dernière.

Pendant les années Obama, les bons emplois bien rémunérés de la classe moyenne ont été remplacés par des emplois de services faiblement rémunérés. Actuellement, sur l’ensemble des salariés américains, 51 % gagnent moins de 30.000 dollars par an.

Vous ne pouvez pas subvenir aux besoins d’une famille de la classe moyenne américaine ayant des enfants avec à peine 30 000 dollars par an.

Nous avons une économie qui est au bord du précipice. Nous pouvons le voir dans l’explosion des prêts automobiles de type subprimes où la situation se gâte, nous pouvons le voir au travers de centaines de magasins de détail qui sont en cours de fermeture, et nous pouvons le constater encore par le biais de dizaines de milliers d’emplois bien rémunérés dans le secteur de l’ énergie qui sont supprimés actuellement.

Sous la présidence OBAMA, la dette publique s’est accrue de plus de 1.000 milliards de dollars par an

Barack Obama laissera les Etats-Unis avec une dette de 20.000 milliards de dollars

Sous les deux mandats d’Obama, les taux d’intérêt ont été amenés à zéro, la Réserve fédérale a créé des milliers de milliards de dollars à partir de rien, et la taille de notre dette publique est sur le point de doubler. En dépit de toutes ces mesures désespérées, la situation économique ne cesse de se dégrader.

Nous avons voulu gagner du temps en mettant de la monnaie de singe sur nos échecs mais cela n’a pas fonctionné. Maintenant, un ralentissement économique qui finira par se révéler encore pire que la «Grande Récession» de 2008 et 2009 a déjà commencé, et nos dirigeants ne savent plus comment faire pour sortir de cette situation catastrophique.

Je voudrais avoir de meilleures nouvelles à vous donner, mais je n’en vois pas. Préparez-vous dès maintenant, parce que des temps très difficiles se profilent.

Sources : theeconomiccollapse - businessbourse

téléchargement (1)