Le patron d’Europol estime que l’Europe fait actuellement face à la plus haute menace terroriste depuis plus de 10 ans.

Les estimations sont interpellantes. Selon Rob Wainwright, directeur d’Europol, entre 3.000 et 5.000 terroristes entraînés par Daesh se seraient infiltrés en Europe. Interrogé par le journal allemand « Neue Osnabrucker Zeitung », le patron de l’agence de coordination policière met en garde : «  Toute l’Europe est actuellement menacée directement par le terrorisme.  » Et appelle les États à la vigilance : «  Le nombre de terroristes infiltrés oblige à faire face à de tout nouveaux challenges  », tout en précisant que rien ne permet de dire que ces terroristes se font passer pour des réfugiés.

« De là à dire qu’il s’agit d’une stratégie à large échelle… »

Si ces estimations ne reposent sur rien de mesurable pour l’instant, le patron d’Europol ne détaillant pas la méthodologie utilisée, «  elles ne sont pas sans fondement  », estime Didier Leroy, chercheur à l’École royale militaire et à l’ULB. «  Je serais étonné que les déclarations du patron d’Europol ne soient pas justifiées. Mais il faut s’interroger sur la méthode appliquée par l’agence pour recueillir ces données  », avertit Didier Leroy. Une part d’individus problématique se cache parmi les réfugiés, concède le chercheur : «  Il y a eu des cas vérifiés. Mais de là à dire qu’il s’agit d’une stratégie à large échelle…  »

Outre ces révélations, le patron d’Europol estime que les États européens peuvent s’attendre à de nouvelles attaques sur leur territoire. En janvier dernier, Europol avait déjà annoncé que l’organisation terroriste responsable des attentats de Paris «  préparait de nouvelles attaques dans des États membres de l’UE, et en particulier en France  ».

http://www.lesoir.be/1128614/article/actualite/monde/2016-02-21/3000-5000-terroristes-entraines-par-daesh-se-seraient-infiltres-en-europe

 

téléchargement (1)