Une théorie du complot vous dira la presse bien-pensante? Pas du tout. Une lettre écrite de la main du franc-maçon Georges Washington, premier président des Etats-Unis, qui affirme sans détour le 24 octobre 1798 que les Illuminati sont toujours à l'oeuvre 13 ans après leur ordre d'interdiction officiel et qu'ils représentent un danger pour le peuple américain. 

washington_joye_illuminCC20_2

 
Nous savons aujourd'hui que cette société secrète multiséculaire est un danger bien au delà de ce pays, et quoiqu'en disent les médias et gouvernements aux ordres, qu'ils agissent toujours dans l'ombre. Voici la lettre originale et son transcript, déposés à la bibliothèque du Congrès américain. 

 

 
 
"Mount Vernon 24 Octobre, 1798.
 
Cher Monsieur: J'ai votre requête du 17 devant moi; et ma seule raison de vous solliciter par la réception de cette lettre, est d'expliquer et corriger une erreur dont je perçois l'urgence dans laquelle je suis obligé, souvent, à écrire des lettres.

 

 
Ce ne fut pas mon intention de douter du fait que les Doctrines des Illuminati, et les principes du jacobinisme se soient propagés aux États-Unis. Au contraire, personne n'est plus certain de ce fait que moi.
 
L'idée que je voulais transmettre, était, que je ne croyais pas que les loges francs-maçonnes dans ce pays avaiten, en tant que sociétés, cherchaient à propager les principes diaboliques des premiers, ou leurs principes pernicieux (si tant est qu'ils soient dissociables). Que des individus d'entre eux aient pu y contribuer, ou que le fondateur, ou instrument utilisé pour fonder les sociétés démocratiques aux États-Unis puissent avoir eu ces objectifs; et qu’ils aient eu une séparation des gens de leur gouvernement en vue, cela est trop évident pour être remis en question.
 
Mes occupations sont telles que j'ai peu de temps pour les loisirs comme lire les journaux ou des livres de toute nature. La lecture des lettres, et la préparation de réponses, absorbe une grande partie de mon temps. Avec tout mon respect etc."

L'Interdiction des Illuminati


On comprend bien que la dite dissolution de l'ordre des illuminés de Bavière est une vaste escroquerie intellectuelle. L'ordre des jésuites lui a été expulsé de France de 1594 à 1603 puis bannis en 1763, expulsé du Portugal et ses colonies en 1759, d'Espagne, Naples, Sicile et Parme en 1767. L'ordre a même fait l’objet d'une suppression universelle en 1773 avant d'être restauré en 1814. Cela a-t-il changé quelque chose?


 Apparemment pas puisqu'ils furent ultérieurement expulsés de Russie, d'Espagne, de de Suisse, d'Allemagne, du Mexique, de la Colombie, du Guatemala, du Nicaragua et du Brésil. Ils furent même expulsés à nouveau 3 fois en France (1828, 1880, 1901) et interdits deux fois. Tout cela aura-t-il eu raison de cet ordre funeste accusé maintes fois d'intrigues politiques? 


Absolument pas puisque les jésuites sont aujourd'hui présents dans 112 pays et sur tous les continents avec près de 17 000 membres. Le gratin des institutions européennes est bardé d'anciens élèves d'établissements contrôlés par les jésuites et même le pape est jésuite.


Pensez-vous encore que le fait que les Illuminati n'aient jamais été réellement dissous soit une théorie du complot? On peut officiellement interdire n'importe quelle société ou organisation...mais pas des idées qui perdurent toujours dans la clandestinité.