Depuis quelques jours l’entreprise a équipé les badges de ces salariés d’une puce de géolocalisation qui permet de les suivre partout dans les locaux.

 

puce-sanofi-300x167

 

 

 

 

 

 

 

C’est un gadget qui équipe les 3 000 salariés d’un site de l’entreprise Sanofi depuis une semaine. Un porte-badge dans lequel se cache une puce électronique. Une fois passées les portes de l’entreprise, elle enregistre en temps réel tous les mouvements des salariés.

Les syndicats en colère

Objectif de la puce pour la direction, mieux organiser l’espace de travail, car sur ce site de l’entreprise pharmaceutique personne n’a de poste attitré. Chacun s’installe à l’endroit de son choix. L’entreprise veut savoir si les salles de réunion ou les bureaux sont assez nombreux. Les portes-badges sont anonymes et le groupe affirme ne pas surveiller ses salariés, mais les syndicats craignent l’utilisation de ces données à d’autres fins. “Ils peuvent savoir à quel étage les gens vont prendre du café, combien de temps les gens passent globalement à la cantine, aux toilettes, tout est calculable”, estime Marmar Kabir-Ahmadi, délégué CGT Sanofi. Une polémique qui intervient dans un contexte social déjà tendu. Le groupe supprime 600 postes en France.

 

Source: francetvinfo