Au cours des dernières semaines, les Saoudiens ont été pris à partie sur leur implication dans les attentats du 11 septembre 2001. Plusieurs députés du Congrès américain ont exigé la déclassification des 28 pages impliquant les Saoud directement dans la mort de plusieurs milliers de citoyens américains.

 

Les Saoudiens ont immédiatement répliqué : si vous, les Américains, osez publier quoi que ce soit, nous mettons en vente nos 750 milliards de bons du Trésor.

D'une part, ils n'ont plus cette quantité.

D'autre part, les Saoudiens sont intimement impliqués dans la chaîne de Ponzi du Système Dollar. Avec l'establishment de Wall Stree,t ils se tiennent les uns les autres par la barbe.

 

Cette complicité est telle que lorsque les Saoudiens ont cherché à amplifier la chute des cours de l'or noir, ils n'ont visiblement pas calculé toutes les conséquences à venir. Ils ont par exemple perdu 200 milliards de dollars dans leur fonds souverain... Ce n'est pas une paille !

En outre, tout le monde, actuellement, cherche à se délester de plus en plus vite de ce dollar qui va plonger dans les abysses de l'inconnue.

 

Cette question du devenir du dollar a très probablement été à l'origine de la discussion discrète entre B. Obama et J. Yellen, il y a quelques semaines.

 

Dans le même temps, les cours de l'or et de l'argent ont repris des couleurs. Tout est logique et les détenteurs de papier ont bien du souci à se faire s'ils ne profitent pas de la porte qui est encore entr'ouverte.

LIESI DELACROIX 

images (1)