Il n’y a que les sionistes israhelliens pour oser couper l’eau à des musulmans en plein mois sacré de Ramadan. Et dire que l’Occident maçonnique présente cette entité scélérate comme une démocratie humaniste qui illumine le monde par ses bienfaits et sa Lumière… Comment font-ils pour oser de telles sottises sans rougir et être terrassés par la honte ?

 


Il n’y a que les sionistes israhelliens pour oser couper l’eau à des musulmans en plein mois sacré de Ramadan. Et dire que l’Occident maçonnique présente cette entité scélérate comme une démocratie humaniste qui illumine le monde par ses bienfaits et sa Lumière… Comment font-ils pour oser de telles sottises sans rougir et être terrassés par la honte ?


Des dizaines de milliers de Palestiniens de Cisjordanie ont été privés d’eau à la suite d’une coupure décidée par la compagnie israélienne Mekorot, officiellement pour manque d’eau disponible.

Les villes de Salfit, Naplouse sont touchées tout comme Jénine et ses 40 000 habitants, selon une information du site de la RTBF.

«Des familles vivent avec un, deux ou dix litres d’eau par jour par personne» selon Ayman Rabi, le directeur de l’ONG Palestinian Hydrology Group, interviewé par la chaîne d’information Al Jazeera.

« Un nouvel apartheid de l’eau »

Les Nations unies ont fixé à 7,5 litres d’eau par personne et par jour le minimum requis, dans des conditions climatiques classiques, rappelle la RTBF.

Dans les zones frappées par la pénurie, la température dépasse souvent les 35°.

Si les Palestiniens sont frappés par les coupures d’eau, les colons israéliens en sont épargnés.

450 000 colons israéliens en Cisjordanie utilisent ainsi plus d’eau que 2,3 millions de Palestiniens, avait relevé le député français Jean Glavany dans une étude qui avait provoqué un tollé à Tel Aviv.

[…]

Source : Zaman

téléchargement (1)