Un courriel nouvellement rendu public de Hillary Clinton a confirmé que l’administration Obama avait délibérément provoqué la guerre civile en Syrie parce que c’était « la meilleure façon d’aider Israël. »

D’une façon qui trahit son caractère psychopathe et meurtrier, Clinton a même écrit que la décision correcte qui s’imposait était de menacer de mort la famille de Bachar el-Assad.

Dans ce courriel rendu public par Wikileaks, Clinton, qui était alors ministre des Affaires Étrangères, dit que « la meilleure façon d’aider Israël » est « d’utiliser la force » pour renverser le gouvernement syrien.

Ce courriel fait partie d’un ensemble de nombreux documents que le ministère des Affaires Étrangères américains, sous la référence « F-2014-20439, Doc No. C05794498 (en)« , a déclaré non secrets [unclassified], suite au tollé à propos du serveur de messagerie que Clinton gardait à son domicile quand elle était ministre des Affaires Étrangères de 2009 à 2013. [ndt : En mars 2015, il a été révélé qu’Hillary Clinton avait utilisé l’ordinateur familial et non sécurisé de son domicile privé pour sa correspondance officielle].

Wikileaks indique par erreur le 31 décembre 2000 comme date du courriel, mais son contenu montre qu’il a été envoyé le 31 décembre 2012 (avec en particulier la référence aux pourparlers d’Istanbul de mai 2012 entre Iran et Occident à propos du programme nucléaire iranien).

Ce courriel montre clairement que la politique des États-Unis, depuis le tout début, consiste à renverser le gouvernement syrien par la violence dans l’intention de servir spécifiquement les intérêts d’Israël.

Awdnews

clinton-new